Église et vallées Vaudoises

retour
Initiative des Alpes

L'«Initiative des Al­pes» Suisse or­ga­ni­se differentes randonnées guidées dans la région des Al­pes. Du samedi 13 juillet au samedi 20 juillet 2013 (8 jours) il y aura une telle avec les guides And­re­as Weis­sen et Ri­ta Hu­wi­ler au sujet de

“A travers les vallées Waldenser ”

Valle Po – Valle Pellice – Valle Germanasca – Val Chisone – Valle di Susa.

Cet­te ran­do­nnée pré­ten­tieuse nous mè­ne­ra à tra­vers la par­tie nord des Al­pes Cot­ti­ques, de la sour­ce du fleu­ve «Po» près de Mon­vi­so, à tra­vers des cols iso­lés jus­qu'à la vil­le ro­mai­ne de Su­sa au pied du Mont Ce­nis. [ Originale ]

Dans les val­lées Vau­doi­ses Pel­li­ce, Ger­ma­na­sca et Chi­so­ne nous pas­se­rons des cols iso­lés et un pay­sage cul­tu­rel. Nous vi­si­te­rons des vil­la­ges dans une ré­gion his­to­ri­que­ment très im­pres­sio­nan­te. El­le apar­tient à un cha­pi­tre d'his­toi­re con­cis par des siè­cle en guer­re en­tre la Fran­ce et le Pié­mont. Et en mê­me temps c'é­tait la ré­gion de re­fu­ge et pat­rie des «Vau­dois», la seu­le com­mu­nau­té pro­tes­tan­te his­to­ri­que de l'Ita­lie de nos jours.

TOP

L'histoire

Long­temps avant la ré­for­ma­tion le mar­chand ‹Pet­rus Val­des› (décédé en 1218) de Lyon don­na tou­te sa for­tu­ne aux pauv­res et com­men­ça une vie de pré­di­ca­teur iti­né­rant sans biens mon­dains. Son fon­de­ment ain­si que ce­lui de ses di­scip­les («Les pauv­res de Lyon») était une tra­duc­tion des Évan­gi­les dans un lan­ga­ge po­pu­lai­re. L'ég­li­se ca­tho­li­que du temps les pour­sui­vait com­me des ‹hé­ré­ti­ques›. Ils n'avait qu'une chan­ce: la fui­te de Lyon. Les idées des «Vau­dois» se dis­per­saient puis dans tou­te l'Eu­ro­pe. Par­ti­el­le­ment ils se trans­for­maient à la ré­for­ma­tion, par­ti­el­le­ment ils étaient ‹ex­tir­pés› par l'in­qui­si­tion.

TOP

Seul­ment dans les val­lées iso­lées des Al­pes ita­lo-fran­çai­ses les com­mu­nau­tés Vau­doi­ses on pu sur­viv­re jus­qu'à nos jours, bien que le pé­ril était sou­vant im­mi­nent. Sur­tout dans la pha­se d'ac­cord ent­re Pié­mont-Sa­voy et la Fran­ce y avait une pour­sui­te bru­ta­le et sang­lan­te des ‹hé­ré­ti­ques›. En 1686 le duc sa­vo­yard Vit­to­rio Ame­deo et le ‹roi so­leil› Louis XIV. de la Fran­ce s'était unis à en­vo­yer leur trou­pes tous les deux vers les val­lées Vau­doi­ses. Pour les Vau­dois ils ne re­stait que la fui­te vers la Suis­se. Après trois ans dé­jà, le 26 août 1689, plus de mille Vau­dois re­tour­naient dans leur val­lées par une mar­che de plu­sieurs jours (ital. «Il Glo­rio­so Rim­pa­trio»). Seul­ment en 1848 le roi du Pié­mont et Sar­daig­ne, Car­lo Al­ber­to I., at­tri­bu­ait la li­ber­té re­li­gi­euse aux «Vau­dois».

Les «Bar­bètts» — les plus vieux pro­tes­tants du mon­de en­tier s'ap­pel­lent ainsi — sont fiers de leurs cou­tu­mes de il y a 700 ans et de leur lan­gue oc­ci­den­ta­le.


 

TOP

AASR — Associazione Amici Svizzera Riesi
(Association des Amis Suisses du Servizio Cristiano – Riesi)

retour

 


Top
Valid XHTML 1.0 Strict

Validation standard W3C "XHTML 1.0 Transitional" avec succès.